10 Septembre - 23 Octobre 2021

Chronicle of the birth, growth and death of a cloud

-

Pour sa seconde exposition personnelle chez LMNO, Pep Vidal a développé un projet spécifique dont l'ambition conjugue, comme souvent chez lui, Art et sciences exactes. Son objectif était d'observer un nuage de sa naissance à sa disparition. Un projet qui allie une bonne dose de rêve et de précision scientifique.Sa fascination pour les nuages remonte à une énigme qu'il se posait enfant. Le nuage que j'observe est-il petit et proche ou à l'inverse énorme mais lointain? De cette interrogation d'enfance est né un projet artistico-scientifique d'envergure. C'est grâce à la photogrammétrie, une technologie qui utilise de nombreux appareils photo à téléobjectif (dans ce cas 9) qu'il a pu, avec son équipe, capturer le nuage sous différents angles et dès lors observer les changements infinitésimaux qu'il a subi durant son existence visible.


L'exposition propose de découvrir un ensemble d'œuvres réalisées tout au long du parcours de recherche de l'artiste. Sont notamment présents des dessins où l'artiste, tour à tour, fantasme son projet ou le précise dans des modèles mathématiques. Au cœur de l'exposition figure la vidéo résultant de la campagne d'observation. S'y mêlent la science et l'humour, la poésie et les émotions d'une entreprise couronnée de succès après tant de moments de doute. Un ensemble de 9 flipbooks offre au visiteur la possibilité de vivre autant de points de vue sur le nuage que de personnes impliquées dans l'observation sur site. Le projet a été produit dans le cadre du programme de soutien aux artistes de la «Fundació la Caixa» et l'exposition a bénéficié de l'aide de l'Ambassade d'Espagne en Belgique.


Pep Vidal (Rubí, 1980) est détenteur d'un doctorat en Physique de l'université de Barcelone. Son travail a été présenté dans de nombreuses institutions prestigieuses comme, par exemples, le FRAC Picardie (2021), le musée d'art contemporain de Zagreb (2019) la Fundació Joan Miró (2018) ou encore le Musée national d'art catalan (2017). Son travail figure dans de nombreuses collections privées en Europe ainsi que dans différentes fondations et institutions muséales.